Des vidéos et des photos optimisées pour le Web

Des vidéos et des photos optimisées pour le Web

Publié le 23 août 2021

Pour publier un contenu sur un site Internet, il faut commencer par rédiger un texte optimisé pour le SEO. Une fois le texte prêt, l’agrémenter de vidéos et de photos optimisées pour le web permet de l’illustrer et de faciliter sa lecture.

Les internautes (et les moteurs de recherche) apprécient de trouver des vidéos et des photos dans les contenus qu’ils consultent.

Ajouter des vidéos

Pour intégrer des vidéos, la meilleure solution consiste à commencer par les héberger sur une plateforme dédiée (comme Youtube ou Vimeo). Ensuite, sur ces plateformes, des boutons de partage permettent de récupérer le code à insérer dans l’administration du site. Lorsqu’on utilise WordPress, il suffit même de copier-coller directement le lien de la vidéo dans l’éditeur.

Ajout d'une vidéo Youtube dans l'éditeur Gutenberg de WordPress
Ajout d’une vidéo Youtube dans l’éditeur Gutenberg de WordPress

Remarque : il faut éviter de charger directement une vidéo sur le site Internet, sans passer par une plateforme. Cette méthode alourdit considérablement le poids de la page et n’offre pas un streaming de qualité.

Trouver des photos ou des images

Ajouter des photos dans le contenu demande un minimum de préparation.

Il est possible d’ajouter ses propres visuels ou de télécharger des photos dans des banques d’images.

Voici quelques exemples de banques d’images pour trouver des photos de qualité, libres de droits ou payantes :

Pour que le rendu final soit de bonne qualité, il faut télécharger une bonne résolution, en général autour de 2000 pixels de longueur.

Téléchargement d'une photo libre de droits sur Pexels
Téléchargement d’une photo libre de droits sur Pexels

Le choix du format des photos

Pour commencer, il faut optimiser la photo pour qu’elle soit utilisable en ligne, avec la meilleure définition possible, sans nuire à la performance du site Internet.

L’objectif est d’obtenir le meilleur rapport entre la qualité et le poids. Le choix du format d’export va impacter le résultat.

Les formats d’export les plus fréquents sont JPG et PNG :

  • Les photos ou les mélanges de photos et de dessins utilisent plutôt le format JPG.
  • Le format PNG sert généralement pour les dessins vectoriels. Il permet notamment les fonds transparents.

Pour être sûr du choix du format, il suffit de vérifier la qualité et le poids obtenu lors de l’étape d’optimisation. À qualité équivalente, il faut opter pour le poids le plus léger.

Obtenir des photos optimisées pour le Web

Pour optimiser le poids des images, un logiciel spécialisé type Photoshop ou Affinity Photo (sur Mac) est nécessaire. Mais pour ceux qui n’ont pas accès à ces logiciels, il existe de nombreux services en ligne pour le faire. De notre côté, nous recommandons d’utiliser Photopea.

Voici les 3 étapes pour optimiser une photo avec Photopea.

Ajouter la photo sur le logiciel en ligne

  1. Rendez-vous sur le site photopea.com.
  2. Cliquez sur “Ouvrir depuis l’ordinateur” ou glissez directement la photo sur le logiciel.
Accueil du logiciel en ligne Photopea
Accueil du logiciel en ligne Photopea
Photo ajoutée sur Photopea
Photo ajoutée sur Photopea

Vérifier la résolution de la photo

Ouvrez le menu “Image > Taille de l’image” et vérifiez la résolution en DPI. Si ce n’est pas le cas, saisissez la valeur 72. Si la taille change lorsque vous saisissez la résolution, remettez la bonne taille avant de cliquer sur OK.

Résolution de l'image sur Photopea
Résolution de l’image sur Photopea

Exporter la photo optimisée

Pour terminer, cliquez sur le menu “Fichier > Exporter en tant que > JPG” et fixez la largeur à 1800 pixels. La hauteur va s’ajuster automatiquement. Fixez la qualité à 60%. Le poids de l’image enregistrée s’affiche en bas de la fenêtre (71,1 KB dans ce cas). Vous n’avez plus qu’à enregistrer le fichier.

Export de l'image sur Photopea
Export de l’image sur Photopea

De manière générale :

  • Toutes les images optimisées pour le web doivent être en résolution de 72 DPI.
  • La photo finale ne doit pas dépasser 2000 pixels de longueur. Une taille de 1800 x 1200 pixels optimisée en 72 dpi est un très bon rapport qualité / poids.
  • Si on utilise le JPG, l’image peut être exportée en qualité 60%.
  • Le poids d’une image optimisée ne doit pas dépasser 300 Ko.

Bien nommer le fichier

Avant de charger l’image dans le contenu du site, il faut veiller à nommer le fichier pour que son nom soit compréhensible pour les moteurs de recherche. Par exemple, la photo téléchargée sur Pexels s’appelait “pexels-sebastian-voortman-189349.jpg”. Nous l’avons renommée “coucher-de-soleil.jpg”.

Si la photo représente directement le contenu, la requête principale peut servir pour le nom du fichier.

Important : Il convient d’utiliser les mots-clés de ce que représente la photo en les séparant par des tirets hauts (plutôt que des tirets bas). En outre, il vaut mieux éviter les caractères spéciaux, les accents et les espaces.

Téléverser le fichier sur le site

Une fois la photo optimisée et bien nommée, elle peut être chargée dans le contenu du site.

Pour information, si le site est propulsé par un CMS type WordPress, l’administration permet de préciser le titre, le texte alternatif et la légende du média. Les thèmes des sites Internet utilisent souvent ces informations, ce qui les rend importantes. De plus, le texte alternatif de l’image est un critère essentiel pour le référencement naturel (SEO).

Vu d’un média dans l’administration de WordPress
Vu d’un média dans l’administration de WordPress

En conclusion

Sélectionner, optimiser et bien nommer les médias avant de les ajouter sur un site Internet est important pour :

  • Les visiteurs du site, pour qui le contenu sera affiché rapidement et agréable à consulter.
  • Les moteurs de recherche, à condition que tous les champs soient bien remplis.

Prenez le temps de bien préparer vos médias, vous ne le regretterez pas ! 👌